Pour vous connaître un peu mieux.

Pseudo : Soph’
Âge : 33 et des poussières
Votre profession : prof de lettres
Depuis quand ? 8 ans
Votre blog : les toujours ouvrables
Depuis quand ? 4 ans

A propos de votre blog et vous :

Le blog qui vous amène ici est il le premier ? Non, il succède aux jours ouvrables

En quoi aimez-vous bloguer ?

Je reviens à mes premières amours : le dessin et l’humour, j’ai longtemps hésité entre une carrière artistique, la littérature et le théâtre... je fais un peu tout ça finalement.

De plus c’est un bon moyen de prendre du recul par rapport à des journées souvent difficiles, et puis surtout, j’adooore faire rire les gens.

Est-ce que vous considérez la réalisation de votre blog comme une expérience positive (jusqu’à présent tout du moins) ?

Oui, complètement et bien plus que ce que j’aurais pu imaginer.

Comment est né votre blog ?

Je m’ennuyais en formation alors j’ai commencé à dessiner puis j’ai intégré ces dessins sur mon blog qui au départ n’en contenait pas, les lecteurs se sont mis à affluer de plus en plus, ça m’éclatait alors j’ai continué jusqu’à ne plus mettre en ligne que des dessins. Mais en réalité, ça me trottait dans la tête depuis la découverte du blog de Frantico.

Quel sujet vous tient le plus à cœur sur votre blog ?

Ça parle pas mal d’histoires de boulot, mais je suis capable de broder autour de n’importe quoi, pourvu que ce soit drôle....

Vous est il déjà arrivé de prendre position ouvertement pour/contre quelque chose sur votre blog ?

Une ou deux fois oui, mais ce n’est vraiment pas le but de mon blog.

Si oui, à quelle occasion ?

Lorsque Ségolène Royal a réclamé 35 heures de présence dans les établissements pour les profs, j’ai rédigé une lettre ouverte assez virulente, et puis un strip dans lequel je m’étais amusée à la mettre dans l’une de mes classes...

Est-ce que vous avez un souvenir particulier ayant trait à votre blog dont vous aimeriez nous faire part ?

Euh...non...ça m’a juste apporté des tas de rencontre et d’opportunités plus qu’intéressantes...

A propos de votre vie professionnelle ? Non plus.

A propos de votre profession

Est-ce que certains de vos collègues savent que vous avez un blog ?

Oui.

On entend pas mal parler en ce moment du devoir de réserve, craignez-vous que vous soyez un jour «démasqué» par l’administration ou vos collègues plus simplement ? Que prenez-vous comme mesures pour éviter ceci et conserver votre anonymat ?

Mon entourage professionnel connaît l’existence de mon travail.

Pour le reste, sur la toile je suis anonyme, je n’ai jamais mentionné le nom d’un élève, ni de mon établissement. Et puis, c’est juste de la BD, ça reste de la fiction... je m’inspire du réel et je mets en forme afin que ce soit drôle. C’est mon but avant tout, je ne cherche pas la polémique, c’est un terrain d’expérimentation humoristique pour moi .

Y a-t-il une chose qui vous a un jour réellement déplu dans votre profession ?

La complexité administrative (dans la gestion des traitements notamment), et le manque de flexibilité.

Puisque c’est notre cœur d’action, voila une question que je me dois de vous poser ;-) Avez-vous déjà été témoin de maltraitances scolaires (psychologiques/physiques) et/ou bien victime vous-même de pressions à ce sujet de la part de collègues/de l’administration ?

J'ai en effet souvent assisté à des violences entre élèves que ce soit "par jeu" ou non, voire autres humiliations récurrentes contre les plus faibles. Cela dit, nombre de nos élèves viennent de contextes difficiles, puisque en foyers, ou dans des familles ou les problèmes (chômage, alcool, ...) sont nombreux... ceci expliquant sans doute leur attitude, victime de maltraitance eux-même, ils ont fait d'un certaine violence leur mode privilégié d'expression.

Quel est votre motivation qui vous pousse tous les matins à vous lever et aller travailler ?

Souvent... c’est l’envie d’aller faire pipi, je suis donc OBLIGÉE de me lever.

Pour terminer :

Êtes-vous heureuse dans cette forme d’anonymat « public » ? Souhaiteriez-vous pouvoir écrire de votre vrai nom ?

Oui, c’est très bien comme ça. Et puis si je mettais ma photo je serais vite harcelée par l’ensemble de mes lecteurs hommes. Donc, je préfère œuvrer dans l’ombre...

Des projets particuliers en tête ou bien « simplement » continuer à inculquer une once de savoir à vos élèves ?

Je fais des dessins à droite à gauche (Rue 89, Weblettres...), et j’aimerais bien finir par éditer une bédé ; j’y travaille...

Merci encore à Soph' d'avoir répondu à toutes ces questions, je vous rappelle l'adresse de son blog: Les toujours ouvrables: http:// les toujours ouvrables.over-blog.com et vous invite à aller le visiter.

Prochainement, ce sera à Emi d'y passer! Que de courageuses!