- L’incapacité d’une prise en charge valable par les services de l’éducation nationale. Celle-ci ne considère ni l’urgence ni le bien de l’enfant. Elle offre plutôt une résistance voire l’omerta, puis une procédure laborieuse qui requiert, de la part du parent, détermination, assiduité et savoirs faire pour aller au bout, laissant du même coup plus d’un parent sur le carreau.

- Les conséquences pour l’enfant, qui vont de la démotivation à l’échec scolaire en passant par l’absentéisme, la maladie, la violence envers soi et l’autre, au suicide parfois …))

On ne traite pas, dans cet ouvrage de petites querelles ou d’un emportement exceptionnel d’un professeur ou agent de service. Ils sont explicables et gérables entre personnes de bonne volonté, ils nous rappellent que nous sommes perfectibles. Non, on y traite des violences qui touchent à l’intégrité morale et physique, qui blessent par leur virulence ou qui s’installent dans la durée sous différentes formes : Par la parole ou son absence: ‘Alors le surdoué tu ne sais pas !’ ou par des actes : attacher pour qu’il se tienne tranquille, secouer, jeter les devoirs, laisser sans surveillance, refuser l’accès aux toilettes malgré un besoin urgent ou oublier un petit aux toilettes, afficher sa copie, cogner la tête contre le tableau, noter différemment un devoir, refuser un saut de classe pour raison d’effectif, calomnier la famille de l’enfant, donner des lignes à copier, forcer à finir son assiette… Et la liste est longue.

L’enfant le plus directement touché par les MVMTE sera l’enfant avec un handicap, l’enfant fragile intellectuellement ou socialement, l’enfant dans un moment difficile de sa vie personnelle ou familiale, ou du fait de son haut potentiel intellectuel qui le rend différent.

Dans ce livre de nombreux éléments à connaître sont expliqués afin de donner tout son crédit à l’absentéisme, au certificat d’éviction scolaire, à la procédure de signalement… On trouve également un chapitre sur les réglementations et les lois en fonction de la nature des faits et en fin une bibliographie.

Bien évidemment l’auteur y fait des propositions de médiation y évoque la prévention et l’enjeu du dialogue qui permet de désamorcer bien des malentendus ou des conflits latents et de repartir sur de bons rails.

Cette lecture m’amène à conclure ainsi : Quand il y a MTVME faut-il suivre la longue procédure de plaignant ou fuir afin de protéger son enfant en abandonnant les autres?

Par amour pour les enfants il est nécessaire que ce livre existe.

Odile Anot

Découvrez notre site www.lenfantetlavie.fr Découvrez notre calendrier des parents chercheurs 6€pièce à commander à L'enfant et la vie 164 rue de Lille 59420 MOUVAUX ou sur notre site

Pour commander le livre : www.derriereletableau.fr