Aussi, ces enseignants… qui ne sont pas représentatifs de la majorité, devraient être viré de l’Education Nationale et poursuivis en justice pour non respect !

De quel droit, en maternelle, une institutrice rejette un enfant sourd et le laisse seul au fond de la classe car elle ne veut pas de lui ?

De quel droit la directrice de l’école primaire demande à sa mère d’arrêter de travailler pour qu’il entre au CP ?

De quel droit certains de ses congénères pointent sa différence et lui demandent s’il écoute de la musique ou s’il est un martien, à cause de son appareillage.

De quels droits ses congénères le bousculent-ils ? Certains professeurs les voyaient mais ne faisaient rien. Non assistance à enfant en risque…

Ne nous étonnons plus… même la mort d’un enfant (cf. Noélanie, martyre de la République de France, ci après), n’émeut plus trop de personnels des services de l’Etat alors un enfant abandonné au fond de la classe…

Il faut que cela change sinon ils peuvent s’attendre à ce qu’une armée se lève pour crier JUSTICE ! Entendez-bien mesdames et messieurs, vos déclarations sur la non-violence, la laïcité, la République, la démocratie et le reste c’est du baratin ! Vous cherchez à occuper le paysage médiatique histoire de ne pas rester absent du débat.

Au fond vous n’avez rien à dire et vos déclarations sonnent creux!