le candidat en question n'aurait pas dû passer les rattrapages. De nombreux autres cas pourrait être évoqués. Les copies de l'épreuve de 2009 vont prochainement être détruites, avant l'épreuve de juin 2010, ce qui va rendre insoluble et sans réponse les cas de ces lycéens évoqués en amont. Conscient que l'erreur technique est humaine, et ne voulant pas incriminer injustement les fonctionnaires de l'éducation nationale qui sont en charge de ces dossiers, il souhaiterait savoir si le Gouvernement pouvait au moins arrêter la destruction des copies concernées de l'épreuve du baccalauréat 2009.

Par ailleurs, le traitement des réclamations près du médiateur de la République reçoit des suites différentes, selon quels critères???

En fait dans le dossier qui nous anime, ils ont répondu à côté de la question... et oui, cela devient une erreur, une incompréhension de la question. A un examen, c'est un hors sujet, cela vaut zéro. Et pour un fonctionnaire?