Les premiers troubles fréquemment observés chez les enfants sont des troubles de l'équilibre, de la vue et de la sensibilité. Ils sont rarement atteints de paralysie et très rarement de troubles sphinctériens (vésicaux et intestinaux). Chez environ un tiers des enfants et des adolescents, la SEP commence par des troubles polysymptomatiques relativement marqués comme maux de tête, nausées, fièvre, troubles de la personnalité, crises épileptiques, troubles de la sensibilité, voire hémiplégie.

Par rapport aux adultes, la forme d'évolution primaire progressive est plus rare et n'apparaît que chez moins de 10% des enfants atteints (dans l'enquête menée par l'Universität-Kinderklinik de Göttingen, on la retrouve après 5 années chez seulement 5% des enfants touchés par l'affection).

Le traitement de la SEP pédiatrique s'inspire de la pratique chez les adultes, car il n'existe aucune étude sur les enfants atteints de la maladie. Parallèlement au traitement médicamenteux, l'enfant a besoin d'un suivi psychologique et kinésithérapeutique précoce.

Soirée Cabaret Ven­dredi 25 mars, à 20h30 Salle Jacques Tati 12 bis rue Danès-de-Montardat 78 Saint-Germain-en-laye

Tarif adultes : 30 euros / Tarif moins de 12 ans : 15 euros

Réser­va­tions au 06 36 66 83 11 ou au 06 12 79 14 49