__Chapitre 1

Il était une fois un lion qui s'appelait Wombat. Il vivait dans la brousse.

Un jour, pendant qu'il dormait, une chanson le réveilla. Wombat décida alors d'aller voir un peu plus loin d'où venait cette musique.

Soudain, il vit surgir un guépard.

« Que fais-tu ici? Interrogea celui-ci.

-Je suis venu pour trouver la voix de la chanson, répondit Wombat.

Il n'y a aucune chanson. Je vais t'attraper et te manger!!!

À ce moment là, la hyène surgit pour secourir le lion et elle repoussa l'assaillant vers le grand lac tropical.

Plouf plouf.

o Oh! Merci, hyène, dit le lion reconnaissant.

o Ne me remerciez pas. Il y avait longtemps que ça me démangeait de le jeter à l'eau. Adieu! »

Le lion reprit sa route à la recherche de la jolie mélodie.

Il aperçut une grotte, s'en approcha tout doucement et y entra: un homme était assis en tailleur au bord de l'eau. Wombat s'adressa à lui:

« Homme, que fais-tu?

• Je joue du kalimba, et cette chanson sacré s'appelle Waka-waka. Elle permet d'apprivoiser la pluie, répondit l'homme sans cesser de jouer.

• Pour apprivoiser la pluie? Mais... mais... pourquoi? La pluie viendra quand bon lui semblera! s'exclama le lion.

• Justement, je dois l'aider à tomber car les terres sont très sèches! continua l'homme impassiblement.

Le lion secoua sa crinière, sortit de la grotte et repartit d'une marche élégante.

Au fur et à mesure de sa marche, il rencontra d'autres grottes, puis à la dernière de la savane, il voulut faire une pause contre un rocher. Il vit une lionne enceinte, adossée contre un baobab, en attente de son mari. Wombat s'approcha doucement quand surgit le mari de la lionne qui s'appelait Gokou. Il le défia du regard et d'un ton sec et dur lui dit:

«Étranger, que fais-tu ici?

 Propriétaire de cette grotte, accepterais-tu de m'héberger ici quelque temps pour mon repos?

Plus tard dans la soirée, Wombat interrogea son hôte:

 Lion, est-ce qu'à la sortie de cette grotte tu entends un son, une chanson?

 Un son? Une chanson? À ça que oui! Je l'entends cette chanson! Elle me perturbe pendant la nuit, mais elle aide ma femme à s'endormir. Je pense qu'elle a un effet reposant sur toutes les femelles alentours, répondit-il.

 Alors, pourquoi suis-je atteint? s'interrogea Wombat.

 Mon frère, seul toi pourra le découvrir à la suite de ta quête.

 Soit! Alors, que ma quête se continue et je te remercie pour ton hébergement. »

Wombat continua sa quête à travers la savane jusqu'à ce qu'il tombe sur une sorte d'instrument . Il se rappela que dans son enfance, il entendait des hommes jouer un certain instrument que son père appelait un balafon. Ce balafon pouvait faire communiquer l'homme avec les animaux. Il se se rappela que le jour où il avait rencontré l'homme dans la grotte, ils s'étaient compris tous les deux sans le moindre problème. Et depuis ce jour, le lion trouva son plaisir de vivre en allant chercher la communication avec les hommes. Il mourut vieux en étant toute sa vieillesse caressé et très bien traité par les hommes.