Accompagnée d'insultes et de reproches, la séparation la plonge dans une profonde déprime. L'adolescente commence à se scarifier avec une lame de cutter pour se punir de cette situation dont elle se juge responsable. Heureusement, dès les premiers jours de classe, elle rencontrera Manami, une jeune fille dynamique qui l'aidera à voir le bout du tunnel... À moins que son sourire ne soit qu'une façade masquant son véritable visage ?

Shôjo en vingt tomes de Keiko Suenobu, "Life" s'attache à mettre en lumière deux phénomènes graves touchants la jeunesse : la scarification et le harcèlement, connu sous le terme d'ijime (intimidation) au Japon. Véritable sujet de société, c'est une des causes principales du suicide et du repli sur soi dans la jeunesse nipponne. En cause ? Le manque de structure et l'inaction des adultes, préférant trop souvent fermer les yeux sur des incidents se passant en dehors de leurs salles de classes. En mettant directement en scène une victime en pleine perdition, "Life" sensibilise le lecteur à ce fléau.