Installez le plugin Flash pour voir l'animation : Cliquez ici pour le t´lécharger

Accueil

Accueil du blog | Le site internet | Nous contacter

Vous êtes sur cette page: Accueil

Ecole : Darcos et la difficile équation de la trilogie AE-IE.

Dessin: Philippe GELUCK http://www.geluck.com/

L’Education Nationale souhaite réduire l’échec scolaire de 15% à 5%. Sur une classe d’âge, elle admet qu’environ 1,8 million d’élèves « passe à la trappe »…

Sachez, chers parents, que tous les enfants ne sont pas comptabilisés dans ces chiffres et finalement c’est 1 enfant sur 3 qui se retrouve en situation extrême soit près de 4 millions d’élèves.

A mauvais diagnostic, mauvais remède.

Lire la suite

Ecole, je t'aime moi non plus...

Ne pas céder aux forces d’uniformisation, maintenir la diversité, être nous-mêmes. Vivre c’est être maître du temps. Auteur André de Cayeux de Sénarpont dit Cailleux(1).

Illustration La main Hadrien Bazin de Jessey

Lire la suite

Martin Luther King: a great man of the History by Jérôme LEUNE

During the March on Washington in 1963, Martin Luther King Jr. delivered what came to be known as his "I have a dream" speech.

C'est le 40e anniversaire de l'assassinat de Martin Luther King.

Le 4 avril 1968, à 39 ans, le pasteur Martin Luther King Jr était assassiné d'une unique balle dans la tête sur le balcon d'un petit motel du centre de Memphis (Tennessee, sud), le Lorraine Motel. Né le 15 janvier 1929, le Prix Nobel de la Paix aurait 79 ans aujourd'hui.

Jérôme Antoine LEUNE (21 juin 1983 - 25 février 2003) est décédé à l'age de 19 ans. Passionné par MLK, il avait en 2001 rédigé quelques lignes en anglais que je vous propose de découvrir.

Jérome Antoine LEUNE was born on June 21st 1983. He died on February 25th 2003. He was 19 year old. Fascinated by MLK, he had in 2001 vritted some lines in English. I suggest you reading them.

Lire la suite

Construire une Europe pour et avec les enfants

Source Conseil de l'Europe

Quand on frappe les adultes, c'est une agression.
Quand on frappe les animaux, c'est de la cruauté.
Quand on frappe les enfants, c'est pour leur bien.

Lire la suite

Pris dans le « Net » qui ne l’est pas toujours…

Ce post fait suite à « La mort aux trousses… des jeux qui n’en sont pas ». Pris dans le « Net » qui ne l’est pas toujours comprend deux volets. Le premier aborde l’addiction à internet et aux jeux en réseaux et le second celui de la motivation. Ce dernier sera traité ultérieurement.

Utiliser un ordinateur, c’est comme utiliser un papier, un crayon, utiliser Internet c’est comme utiliser des dictionnaires, des livres… Tout dépend de l’usage qu’on en fait. C’est une auberge espagnole. On n’y trouve que ce qu’on y apporte. Tout et rien à la fois, le meilleur et le pire s’y côtoient.

Lire la suite

Ca fait maintenant trois mois que je suis partie pour la faculté!

Photo Lolo, Flickr(Tm)

Chère Maman, cher Papa,

Ça fait maintenant trois mois que je suis partie pour la fac. J'ai pris beaucoup de retard pour vous écrire, et je suis désolée de vous avoir négligés. Maintenant, je vais vous mettre au courant. Mais avant de lire la suite, asseyez-vous. Vous ne continuez pas tant que vous n'êtes pas assis, hein ?

Lire la suite

La mort aux trousses... des jeux qui n'en sont pas!

Nous remercions le Commissaire Yves Nicolle, directeur du CNEF pour son accueil et les conférenciers pour leurs interventions de très bonne qualité. Animée brillamment par le Commandant Sylvie Roiseux, Officier de Police au Centre National d’Etudes et de Formation de la Police Nationale, nous avons assisté à plusieurs conférences sur les « jeux interdits et dangereux » pratiqués à l’école et ailleurs ainsi que sur les jeux en réseaux plus généralement pratiqués à domicile. Terminologie qui porte à confusion pour des « jeux qui n’en sont pas », il me semble important d’utiliser des mots compris par les enfants. Les attitudes correspondent à « des violences faites à soi-même ou des violences faites aux autres ».

Lire la suite

L'enfant et la Vie au tableau par Odile Anot

C’est un bien triste constat que nous offre ce livre : Les maltraitances, violences et mauvais traitements sur élèves (MVMTE) existent. Etayé de chiffres évocateurs, d’analyses circonstanciées ainsi que d’exemples, son contenu nous met face à deux réalités :

Lire la suite

La Shoah, Choa, Shoa : devoir de mémoire.

Yom Ha-Shoah, Photo de Ghedo, Source Flickr(tm)

Si l’idée est généreuse et malgré mon profond respect, j'y suis opposé car on ne peut pas demander à un enfant de s’identifier à un enfant mort. On ne peut pas faire supporter à un enfant les turpitudes et la culpabilité du monde.

Lire la suite

Note2be or not to be ?

Anonyme au milieu de la foule, anonyme dans la cour d'école, anonyme derrière son clavier, ne faut-il pas y voir un risque pour notre liberté d'exister...

Etre ou ne pas être, telle est la question!

Lire la suite

Droits et devoirs nés de la vie scolaire

JAL vous donne des clés pour engager si possible une médiation avec l’établissement de votre enfant et vous guide dans les méandres du contentieux lié à la vie scolaire

Les mauvais traitements psychologiques et physiques subis par certains élèves : harcèlement, discrimination, ségrégation, intégrité, refus de reconnaissance, dénigrements, humiliations, indifférence, rejets, terrorisme, injustices, violation du secret médical, abus de pouvoirs, manquements, orientation, redoublement… le droit de votre Enfant n’est pas respecté par l’école.

Lire la suite

Jeux dangereux Formation gratuite le 21 février 2008

Jeux interdits Si vous entendez vos enfants ou l'un de leurs camarades parler de "rêve indien" "rêve bleu" "cosmos" "coma" "navette spatiale" "jeu du poumon" "jeu du foulard" "la grenouille" "la serviette" "la tomate" "trente seconde de bonheur" "nuit merveilleuse" "le petit pont" "la serviette" « du Beyrouth" "de la mêlée" "du sternum" « t’es pas cap » discutez avec vos enfants pour savoir s'ils ne jouent pas à ces p….. de jeux. Faites passer l'info. Source Nagy sur http://dessins.blogspace.fr

Lire la suite

Noélanie, martyre de la République de France

Tiare, symbole de Tahiti

Une tragédie inacceptable. La République de France ne protège plus ses enfants. Noélanie, 8 ans, enfant atypique, née en Polynésie, est décédée des suites probables des violences, qu’elle subissait à l’école. Les autorités lato sensu cherche par tous les moyens à étouffer ce crime et cette complicité de non-assistance et qui dérange toute la communauté.

Comme d’habitude l’Education Nationale affirme n’avoir rien vu. Idem pour les autres.

Mensonges !

Toutes les preuves existent : Inspection d'acadèmie, Médecin, Enseignant, Gendarmerie, Maire, lettre, signalement, témoin, etc.

Afin de couvrir leurs turpitudes, les responsables qui sont des irresponsables cherchent à discréditer la famille pour couvrir leurs méfaits.

Lire la suite

C'est pour ton bien!

enfant humilié Source de l'image Fondation de l'enfance, bulletin 42

Les bleus à l’âme ne se voient pas et tuent plus sûrement qu’un coup de poing.

« Quand on éduque un enfant, il apprend à éduquer. Quand on lui fait la morale, il apprend à faire la morale ; quand on le met en garde, il apprend à mettre en garde ; quand on le gronde, il apprend à gronder, quand on l’humilie, il apprend à humilier, quand on le méprise, il apprend à mépriser, quand on tue son intériorité, il apprend à tuer. Il n’a alors plus qu’à choisir qui tuer : lui-même, les autres, ou les deux.»

Lire la suite

La gifle

Frapper un enfant

Gifler un enfant physiquement ou psychologiquement est l'arme des lâches et des irresponsables.

Il ne nous appartient pas de juger. Simplement nous nous réjouissons que la loi soit enfin la même pour tout le monde.

Un ordre ? Une question ? Une bousculade ? Une insulte, une gifle, une garde à vue, une exclusion… je réprouve l’insulte et la gifle mais ces faits matérialisent l’absence de respect de part et d’autre et c’est inacceptable.

Dans chaque situation il existe un continuum historique et je refuse de croire qu’il n’y a pas d’antécédents pour que deux personnes se retrouvent dans cette situation. On ne nous fera pas croire que soudainement un Professeur devient maltraitant et qu’un enfant devienne insultant sans motif. Dès lors, il convient de rechercher le fondement de ces réactions.

Lire la suite